mindkit
Blog
Self-care

17 façons simples de prendre soin de soi pendant la pandémie

Tu es à la recherche d'idées pour prendre soin de toi pendant la pandémie ? Tu es au bon endroit ! Nous avons 17 conseils simples et hyper efficaces pour booster ton bien-être au top max.

Liens rapides

“Comment prendre soin de soi au quotidien ?” est la question à 1M€.

Mais souvent, même si on entend partout à quel point c’est important de le faire, on ne sait pas trop à quoi ça correspond...

Alors pour t’aider à mieux identifier ce que tu peux faire pour renforcer ton bien-être au top max, nous avons fait une liste de 4 facteurs hyper importants à considérer afin de prendre soin de soi pendant cette pandémie de m**** :

  • Prendre soin de ses émotions
  • Prendre soin de sa forme mentale
  • Prendre soin de la relation à soi
  • Prendre soin de la relation aux autres

Prendre soin de ses émotions

1. Faire un scanner émotionnel une fois par semaine

Lève la main si :

  • au cours du dernier mois tu as ressenti que tes batteries sont au plus bas mais tu sais pas vraiment pourquoi
  • tu t’es déjà dis que t’as pas le droit de te plaindre car d’autres personnes souffrent sûrement plus que toi

Si tu as levé une ou deux fois la main alors bienvenue au club !

Pandémie, incertitude, météo morose… Nous le savons : l’automne 2020 est dur et tu n’es pas le.a seul.e à le ressentir.

Afin d’être mieux connecté.e à toi-même quand tu sens que les temps sont durs, n’hésites pas à faire un mini scanner chaque semaine et à te poser les questions suivantes :

  • Ce que je ressens a un impact positif ou négatif sur mon humeur ?
  • Si ça a un impact négatif : quels sont les éléments déclencheurs ou personnes déclencheuses de ces émotions ?
  • Quelle a été ma réponse comportementale ?
  • Quelles seraient les solutions pour changer la situation ? / A qui puis-je demander conseil pour trouver une solution ? / A qui je peux parler de cette situation ?

Nous t’assurons que faire ce scanner t’aidera à mieux entreprendre ta semaine et à la finir avec un peu plus de sérénité.

2. Se faire une cry session pour bien déstresser

Pleurer n’est jamais passé de mode alors si tu sens que pour quelque raison que ce soit tu as envie de lâcher prise, alors laisse-toi aller.

Savais-tu d’ailleurs que pleurer d’émotion c’est bon pour la santé ? Les larmes relâchent les hormones de stress ainsi que d’autres toxines.

Et si jamais tu as besoin d’un coup de pouce pour ce faire, voici une liste de films les plus tristes à regarder pendant ta cry session :

  • À la Recherche du Bonheur (2006)
  • Roma (2018)
  • Sept Vies (2009)
  • Lion (2016)
  • Le Garçon au pyjama rayé (2008)
  • Le Tombeau des lucioles (1988)
  • Moonlight (2016)
  • Million Dollar Baby (2005)
  • Boys Don’t Cry (2000)

En tout cas nous, on a déjà nos mouchoirs prêts…

3. Regarder des séries comiques pour se remonter le moral

Tu savais que la thérapie par le rire existe ? Et pour cause, il a été prouvé que le rire renforce ton système immunitaire, stimule l'humeur (of course!), diminue la douleur et te protège des effets du stress. Rien que ça !

Alors sors le popcorn, nous avons une liste de séries super drôles à regarder :

  • On Day At The Time (Netflix)
  • Never Have I Ever (Netflix)
  • Modern Family (Netflix)
  • Mom (CBS)
  • Superstore (Amazon Prime)
  • Brooklyn Nine-Nine (Netflix)
  • Rick & Morty (Netflix)
  • 10 pourcent (Netflix / France 2)
  • Kim’s Convenience (CBS)
  • Schitt's Creek (PLUS)

4. Apprendre à mieux gérer son stress

Ouais, on nous apprend pas à gérer son stress à l’école...

Alors c’est vraiment tout au long de la vie qu’on se rend compte de l’importance de ne pas se laisser emporter par le stress.

Afin de commencer à mieux le gérer, tu peux commencer par identifier les actions qui peuvent te déstresser dès maintenant :

  • Parler à tes proches de ce qui te tracasse,
  • Réduire ta consommation de caféine,
  • Se répéter des affirmations positives tous les jours,
  • Apprendre des exercices de relaxation

Lire aussi :14 astuces simples pour lutter contre le stress tout de suite

Prendre soin de sa forme mentale

5. Booster les hormones du bonheur grâce au fitness, à la marche rapide ou encore au yoga

Mais on est sûr.e.s qu’on t’apprend rien si on te dit que faire une activité physique booste à fond ta forme mentale grâce à la sécrétion des hormones dites du bonheur n’est-ce pas ?

En effet, prendre soin de sa forme physique, c’est prendre soin de sa forme mentale ! *coeur avec les doigts*

Et oui, si tu veux booster l’endorphine ou encore la dopamine, deux hormones responsables de ton bien-être, alors tu sais ce qu’il te reste à faire : une activité physique régulière.

Surtout, ne pense pas qu’il faille faire un sport hyper intense pour booster tout ça. Il suffit de faire une marche rapide au moins 30 minutes par jour et hop, tu es déjà sur le bon chemin.

Et si jamais tu as envie de reprendre le sport, tu peux suivre nos conseils juste ici.

6. Acheter un livre de recettes à faire à la maison (et les faire !)

Si ton rêve est de manger plus sainement mais tu ne sais faire qu’un oeuf au plat, alors pourquoi ne pas s’acheter un livre de recettes pour apprendre à te faire à manger ?

Après tout, personne ne naît avec la science infuse !

Voici quelques liens qui te donneront des bons conseils pour manger équilibré tout en se faisant plaisir :

7. Améliorer la qualité de ton sommeil (et de ton réveil !)

Tu dors 4 heures par nuit et le lendemain tu es surpris.e d’être “claqué.e” ? Alors c’est peut-être le signe qu’il faut que tu fasses attention à ton cycle de sommeil.

Quelques conseils pour améliorer ce cycle :

  • Ne pas faire des siestes (pour bien avoir envie de dormir l’heure venue),
  • Aller dormir à peu près à la même heure tous les soir,
  • Laisser tomber portables, ordis, tablettes au moins 1H30 avant de dormir,
  • Eviter l’alcool et la drogue pour s’endormir,
  • Faire de la méditation avant d’aller au lit,
  • Mettre une jolie ambiance relaxante dans sa chambre pour favoriser le sommeil,
  • Avoir des bonnes habitudes alimentaires,
  • Éviter les boissons énergisantes ou trop sucrées et surtout la caféine (bonjour les tisanes !),
  • Parler à quelqu’un s’il y a quelque chose qui te tracasse,
  • Voir ton médecin si tu n’arrives vraiment pas à dormir

Et si tu sens que ton humeur varie à l’automne ou à l’hiver, c’est peut-être la conséquence directe du manque de lumière naturelle car les journées sont plus courtes et par conséquent du manque de vitamine D.

Ce manque de luminosité a aussi un effet négatif sur ton bien-être puisque ton cerveau produit trop de mélatonine et donc te donne au contraire envie de dormir, déréglant ainsi ton cycle de sommeil.

Pour régler la fatigue saisonnière, considère :

  • La luminothérapie le matin pour régulariser ce manque de lumière,
  • Faire le plein de vitamine D grâce aux aliments comme les poissons gras, les champignons, les oeufs…
  • Rester actif.ve au max pour bien t’energiser (marche active, courir, fitness à la maison)

Lire aussi : Ton guide ultime pour faire de la méditation avant de dormir

8. Réduire son temps sur les réseaux sociaux

Tu sais que les réseaux c’est pas la vraie vie n’est-ce pas ?

Mais au cas où, si tu penses en checkant Facebook, Snapchat et compagnie que tout le monde va bien dans le meilleur des mondes alors ceci est un rappel que tout ça n’est qu’une façade.

Car la vraie vie c’est pas une boîte de chocolat Mon Chéri. En tout cas, pas tout le temps.

Alors si scroller sur Insta te donne le blues parce que “tout le monde vit une vie de rêve que tu n’as pas” alors c’est un signe que ça affecte ton mental, et donc qu’il faut absolument que tu réduises ta consommation.

Par ailleurs, tu savais que des études ont démontré que les personnes qui utilisent trop les réseaux sociaux voient leur sentiment de solitude augmenter et avec, le risque de faire une dépression ?

On te laisse méditer sur ça.

9. Demander conseil pour mieux gérer ses émotions

Parfois quand on est submergé.e.s par ses émotions, on a du mal à voir clair ou à trouver des solutions.

C’est à ce moment qu’il est important de parler et de demander conseil pour avoir un avis différent et des conseils venant de quelqu’un de confiance.

De même, n'hésites pas à faire appel à un psychologue afin de t’aider à identifier ce qui te tracasse. En tant que professionnel.le, il/elle sera capable de t’écouter et te donner les outils nécessaires pour apprendre à mieux gérer tes émotions.

Savais-tu que 100% de la population française possède une santé mentale ? Tout comme pour sa santé physique, il faut aussi chouchouter sa santé mentale !


Prendre soin de la relation à soi

10. Faire une liste des objectifs déjà atteints

Et si au lieu de mettre sur papier les objectifs à atteindre, tu faisais une liste d’accomplissements déjà accomplis ? *mind blown*

Mais attention, ici on ne parle pas du Prix Nobel ou d’autres reconnaissance pro mais des accomplissements qui relèvent de ta vie quotidienne.

Tu as réussi à faire un gâteau au citron ? *Bravo à toi !*

Tu as enfin fait le tri et donné à Emmaüs 2 sacs de vêtements que tu ne mets plus ? *Standing ovation !*

Tu as fini un chapitre d’un livre ? *Mic drop*

Surtout, prends le temps de te féliciter de ce qui a déjà été fait, car en cette période de pandémie, tout peut sembler plus long et dur à accomplir.

11. Être en adéquation avec ses valeurs (a.k.a trouve ton Ikigai)

T’as déjà ressenti que ton métier / tes actions n’étaient pas forcément en adéquation avec tes valeurs et tu sens que ça te tire vers le bas ?

Ouais on est tous passé par là à un moment ou un autre.

La solution ? Essayer le plus possible de trouver son ikigai.

L’ikigai est une philosophie japonaise qui t’aide à trouver la raison de sauter du lit le matin, ce qui te motive à te déchirer pour une cause et à apprécier la vie au quotidien.

C’est aussi une pratique bénéfique pour ta carrière car comme pour tes passions et besoins, l'ikigai grandit et change avec toi.

Il n’y a pas nécessairement de fin à ta pratique de l’ikigai car elle est considéré comme un voyage continu.

4 questions à se poser afin que tu trouves ton ikigai :

  • Qu'est-ce que j'aime faire dans la vie ? (passion)
  • En quoi suis-je bon.ne ? (vocation)
  • Pour quoi puis-je être payé.e ? (métier)
  • De quoi le monde a-t-il besoin ? (mission)

Et tada !

12. Faire enfin le hobby que tu as toujours voulu faire

Tu n’as le temps de rien faire pendant la semaine ? Trop de travail, trop de responsabilités ? Ou simplement, trop de flemme ? Ce paragraphe est pour toi !

Moins de temps tu veux te consacrer, plus d’efforts tu dois faire pour justement prendre du temps pour toi.

Prendre soin de soi est une décision. Alors plus d’excuses, à partir de maintenant prends RDV avec toi-même afin de consacrer au moins 2 heures par semaine à un hobby que tu as toujours voulu faire.

13. Faire du rangement Kondo style

Tu as peut-être vu passer l’émission sur Netflix où Marie Kondo explique l’importance de garder les objets qui te rendent véritablement heureux.euse.

Son style reste dans le minimalisme et suit les principes du Feng Shui.

Sa méthode :

  • Prendre la décision et le temps nécessaire de faire du rangement,
  • Faire le tri par catégorie : les vêtements, les livres, les papiers, les objets divers et les souvenirs et décider ce qui doit partir,
  • Ranger le tout de manière à avoir une bonne visibilité de ce que tu as (pas de fouillis dans les tiroirs, les vêtements bien pliés…)

Si tu n’es pas tout à fait prêt.e à faire ce grand saut vers le minimalisme, alors essaye d’identifier les choses qui t'encombrent ou que tu n’utilises pas pour les donner à Emmaüs.

Tu verras qu’une fois que les choses sont rangées ton espace est d’un coup aéré, contribuant ainsi à ton bien-être !

14. Être indulgent.e envers soi-même

La bienveillance commence avec soi-même.

Alors quand tu as l’impression de te répéter sans arrêt “je sers à rien” ou d’autres phrases négatives pas sympas envers toi-même pose-toi la question : “est-ce que je dirais / ferais la même chose à un.e ami.e ?”

Nous pensons que la question est vite répondue.

Notre conseil ? Si tu as tendance à te dire des choses négatives, prends l’habitude de dire le contraire de ce que tu veux dire.

Par exemple si tu te dis : “mais qu’est-ce que je suis nul.le” alors remplace cette phrase par “mais qu’est-ce que je suis le.a meilleur.e”.

Tu verras que dans pas longtemps tu perdras cette mauvaise habitude de te répéter des choses malveillantes et ressentiras les bienfaits des affirmations positives.

Prendre soin de la relation aux autres

15. Jouer en ligne avec ses proches

On était habitué.e.s à la distanciation physique mais aujourd’hui avec le couvre-feu, voir ses amis pendant la période du Covid est devenu une tâche difficile.

Encore une fois on est confronté.e.s à changer nos habitudes et comme pendant la période du confinement, nous devons privilégier les réu’ en ligne avec les ami.e.s.

Alors prends le temps une fois par semaine pour catch-up avec eux de manière ludique grâce aux jeux en ligne dispo.

Voici une petite liste :

  • Loup Garou
  • Catan
  • Among Us
  • Houseparty
  • Uno

16. Identifier les personnes qui pompent ta bonne humeur et t’en éloigner

C’est hyper important de faire la différence entre l’ami.e qui passe par une période difficile et qui te demande du soutien et l’ami.e qui se plaint sans arrêt qu’il fasse beau ou pluvieux.

Trop de négativité dans ta vie peut aussi avoir un effet néfaste sur ton propre bien-être alors c’est important de t’éloigner de ces personnes qui tirent ta bonne vibe vers le bas.

Certes ce n’est pas toujours facile de faire ce tri-là, mais tu ne préférerais pas être entouré.e de personnes qui te donnent la pêche, le smile et qui voient le verre à moitié plein ?

Encore une question vite répondue.

17. Mettre des limites saines à son entourage grâce au pouvoir du “non”

“Non”, “nein”, “no” (avec l’accent italien) sont des mots si magiques.

Ici, il s’agit de penser à toi en priorité et faire des choses quand tu peux et surtout, si tu le veux.

En effet, prendre soin de soi n’est pas seulement faire des choses, mais aussi décider de ne pas en faire.

Donne-toi le challenge de créer des limites saines et au lieu de dire “oui” à tout, tout de suite essayer plutôt de dire :

  • “Merci pour l’invitation, je peux te donner une réponse à la fin de la semaine ?”
  • “OK, là comme ça je sais pas mais je reviendrai vers toi avec une réponse”
  • “Hmm je ne suis pas sûr.e de pouvoir, je te redis ça”
  • “D’accord, on peut on reparler le moment venu ?”

Surtout, ne te sens pas obligé.e de donner une explication du “pourquoi” et du “comment”.

Dans la bienveillance, ton entourage doit comprendre que “non” c’est “non” et ça c’est déjà en soit un vraie raison pour ne pas insister.

Plus d'articles

Relaxation

9 exercices de respiration à inclure tout au long de la journée

Tu cherches à mieux dormir ou à lutter contre le stress et l'anxiété ? Prendre l'habitude d'inclure des exercices de respiration tout au long de la journée peut t'aider à atteindre ces objectifs.
Plus d'info

4 questions essentielles à se poser pour se remonter le moral

Moral dans les chaussettes ? Tu n'es pas le·a seul·e... Pour t'aider, nous avons identifié des questions essentielles à se poser pour savoir quelle est la meilleure façon de se remonter le moral !
Plus d'info
Fitness

10 choses à faire pour se remettre au sport

Tu veux te remettre à faire du sport mais la flemme a toujours raison de toi ? Voici notre plan pas à pas pour s'y remettre !
Plus d'info
mindkit
Twitter